Les coups de soleil : ça chauffe pour la peau!

Le soleil est indispensable à notre bien-être. En effet, il agit sur notre humeur et active la synthèse de vitamine D. Synonyme de vacances, le soleil est attendu avec impatience à l’approche des beaux jours. Mais nous, on en connaît une qui ne peut pas en dire autant… Notre peau bien sûr ! Pour elle, les vacances riment plutôt avec coup de soleil.

Ce n’est un secret pour personne, le coup de soleil est à éviter. Mais connaissez-vous vraiment son origine ? De quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi en avons-nous ? Comment les éviter ? Comment les réparer ? Autant de zones d’ombres que nous allons éclaircir pour protéger votre peau contre les coups de soleil.

 

 

 

Pour connaître l’origine des coups de soleil, il faut faire connaissance avec notre principale étoile et son rayonnement. Tout d’abord, les rayons du soleil se découpent en plusieurs catégories:

 

Ceux qui sont filtrés par la couche d’ozone Et ceux qui nous atteignent
Et c’est plutôt une bonne nouvelle car ils sont mortels ! 

  • Rayons X, rayons gamma, rayons cosmiques 
  • Les UVC qui font parti de la famille des ultraviolets.
Les rayons visibles : Vous savez, ceux qui vous éblouissent en voiture ! 

Invisibles :

  • Les rayons infrarouges (responsables de la sensation de chaleur) 
  • Les UVB et UVA qui font partie de la famille des ultraviolets et qui agissent directement sur notre peau. Ils sont également responsables des cancers cutanés.

 

 

Les UVA 

Les UVA sont des rayons longs. Ils sont responsables de notre léger hâle immédiat, mais aussi du vieillissement prématuré de la peau et des allergies. Ils sont présents toute la journée et ne sont pas arrêtés par les nuages et le verre.

 

Les UVB

Les UVB sont des rayons courts qui représentent 5% des UV. Ils sont à l’origine de la vitamine D synthétisée par l’organisme et du bronzage retardé de 48h à 72h après l’exposition en provoquant la synthèse de la mélanine. Mais ce sont aussi les UVB qui sont responsables des coups de soleil. Contrairement aux UVA, ils sont présents uniquement lors des périodes de fort ensoleillement, c’est-à-dire entre 11h et 16h et sont arrêtés par les nuages et le verre.

 

 

Le coup de soleil est une réaction inflammatoire provoquée par une exposition trop importante aux rayons UVB. Les UVB détériorent de petits fragments d’ADN appelés microARN dans des cellules superficielles de la peau. Ces fragments sont relâchés entre les cellules. 

Les cellules proches des cellules lésées repèrent le phénomène et stimulent des cellules inflammatoires pour mettre en route le processus de cicatrisation après la mort d’une cellule et éliminer ou nettoyer les cellules dont l’ADN a été endommagé.

Mais cela ne s’arrête pas là, car il existe plusieurs types de coups de soleil en fonction des dommages sur la peau : on parle alors de brûlure. 

 

Brûlure du premier degré 

On parle de brûlure au premier degré lorsque le coup de soleil provoque une rougeur de la peau, sans cloque et qui apparaît entre la 6ème et la 24ème heure après l’exposition. Elle est due à une vasodilatation des vaisseaux cutanés superficiels. En appuyant dessus, la rougeur disparaît et peut provoquer des démangeaisons d’origine nerveuse.

Ce type de coup de soleil est apparenté à un érythème et guérit en une semaine et disparaît sans laisser de marque à condition de ne plus vous exposer au soleil. Dans certains cas, une desquamation (c’est-à-dire une peau qui pèle) peut se produire.

 

Brûlure du deuxième degré

Une brûlure de ce type entraîne l’apparition de cloques (à ne surtout pas percer) qui sont remplies d’un liquide transparent et entourées d’une zone de peau rouge. Elles surviennent généralement immédiatement ou dans l’heure suivant l’exposition au soleil. Leur cicatrisation est plus lente (environ 2 semaines) et peut laisser des taches sombres qui disparaîtront avec le temps.

 

Brûlure du troisième degré

Cette brûlure est plus grave et engendre des cloques dont la surface est pâle, car les vaisseaux sanguins cutanés ont été détruits. La douleur est faible parce que les terminaisons nerveuses ont été brûlées. Des cicatrices peuvent apparaître et la guérison est plus longue (1 mois). 

Dans tous les cas, des coups de soleil à répétition peuvent abîmer la peau et provoquer des taches brunes et des cancers cutanés.

 

 

 

Le phototype 

 

Le phototype est déterminé grâce à la couleur de votre peau, cheveux, yeux et de votre sensibilité au soleil. Il permet également de désigner le SPF (facteur de protection solaire) des crèmes solaires afin de protéger votre peau face aux UVB.  

 

Phototype I Peau très claire, cheveux blonds ou roux, yeux bleu ou vert, taches de rousseur. Coups de soleil, ne bronze pas. SPF 50
Phototype II Peau très claire, cheveux blonds ou châtains, yeux clairs, taches de rousseur, bronze difficilement, rougit vite. SPF 50
Phototype III Peau hâlée, cheveux blonds ou châtains, yeux bruns. Bronze progressivement, parfois coups de soleil. SPF 30 – 50
Phototype IV Peau mate, cheveux châtains ou bruns, yeux foncés. Peu de coups de soleil, bronze facilement SPF 30-50
Phototype V Peau foncée, cheveux foncés, yeux bruns. Peu de coups de soleil, bronze facilement et beaucoup. SPF 15-30
Phototype VI Peau noire, cheveux noirs, yeux bruns. Jamais de coups de soleil. SPF 15-30

 

 

 

Le capital soleil 

 

Le capital soleil est un bien joli mot pour désigner la quantité maximum de rayons auxquels notre peau pourrait être exposée dans sa vie sans augmenter les risques de développer une pathologie. Ce capital est acquis dès la naissance, il est non renouvelable et diminue un peu à chaque exposition.

Malheureusement, on ne peut le déterminer… Cependant, vous avez peut-être remarqué que pendant votre adolescence, vous pouviez vous exposer au soleil sans craindre un coup de soleil, tandis qu’aujourd’hui cela n’est plus le cas. 

 

Avez-vous remarquez ?

La paume des mains ainsi que des pieds ne bronze jamais, mais savez-vous pourquoi ? Car il y a une protéine qui paralyse les mélanocytes ce qui empêche tout bronzage sur ces parties de notre corps.

 

 

Il existe des solutions simples pour éviter les coups de soleil.

 

1 – Les heures d’exposition

On ne s’expose pas entre 11h et 16h car c’est la période de la journée où les UVB sont les plus forts, surtout lorsqu’il s’agit des premières expositions. On se méfie également de la température ressentie et on pense à bien s’hydrater.

 

2 – On utilise une crème solaire adaptée à son phototype

On l’étale généreusement : à titre indicatif, on préconise 6 pressions pour le visage et 12 pressions pour le bras. Et on n’oublie pas de renouveler l’application toutes les 2 heures ou après chaque baignade. Crème, fluide, lait, huile, spray, vous trouverez forcément celle qui vous convient sur Universpara.com.

Les accessoires comme le chapeau et les lunettes de soleil seront vos meilleurs alliés pour protéger les endroits ou l’on ne peut appliquer de la crème solaire.

 

3 – On néglige pas l’après exposition 

Appliquez un après solaire après chaque exposition pour apaiser, hydrater et régénérer votre peau. Là encore, selon votre besoin, vous trouverez forcément votre bonheur sur notre site.

 

4 – Même à l’ombre, on applique une protection solaire

Le parasol, c’est bien, mais il ne vous protégera pas contre les coups de soleil, car contrairement aux idées reçues, il existe un phénomène de réverbération, c’est-à-dire que certains sols font “rebondir” les UV.

 

 

5 – On prépare sa peau en amont

Vous pouvez également préparer votre peau avec des compléments alimentaires. 

 

 

 

 

Si vous avez attrapé un coup de soleil, pas de panique, les soins cicatrisants seront vos alliés indispensables pour apaiser, réparer et limiter les cicatrices. Avant d’appliquer le soin, n’hésitez pas à rafraîchir votre coup de soleil avec une eau thermale, d’autant plus que ses propriétés sont apaisantes, hydratantes et protectrices.

Avène Eau thermale 

Uriage Eau Thermale Brumisateur 

Jonzac Spray 

La Roche Posay Eau Thermale

 

 

 

Le coup de soleil est une brûlure, l’application d’un soin réparateur et apaisant à base de miel, d’acide hyaluronique ou de silicone plusieurs fois par jour sera idéale pour accélérer la cicatrisation de votre peau.

Eucerin Aquaphor Baume Spray Corps

Ialusetcare Crème Cicatrisante / spray 

Revamil Baume Apaisant Cicatrisant

 

 

 

 

 

Notre sélection de soins cicatrisants avec protection solaire intégrée : car même si on ne doit pas exposer son coup de soleil au soleil, cela permettra de protéger votre peau en cas de petits écarts.

SVR Cicavit + Crème SPF50+

La Roche Posay Cicaplast Baume B5 SPF 50

Bioderma Cicabio SPF 50+

 

 

 

 

 

 

 

Vous l’aurez compris, le meilleur moyen de prévenir les coups de soleil est de protéger sa peau avec un soin solaire adapté à son phototype et d’éviter de s’exposer au moment les plus chauds. En cas de coup soleil, l’hydratation est la priorité. Alors, on boit beaucoup d’eau et on utilise des soins hydratants et cicatrisants pour accélérer la réparation de la peau. Vous pouvez de plus retrouver les risques liés au soleil sur le site du gouvernement.

 

 

 

Articles associés

Halte aux poils incarnés !

Halte aux poils incarnés !

Les poils, un sujet souvent tabou... qu'on les aime ou pas, une chose est sure, les poils incarnés, on n'en veut pas ! Pas très esthétiques et surtout assez dérangeants, ils peuvent aussi laisser des marques disgracieuses. Alors, on est là pour ça, pour vous indiquer...

Pin It on Pinterest