Nos marques
Toutes nos marques

Bien utiliser les huiles essentielles

Pour profiter des vertus des huiles essentielles en diffusion, il est important de diffuser les huiles essentielles à froid car la forte chaleur et la combustion modifient la formule chimique d’une huile essentielle et altèrent ses propriétés bienfaisantes. On privilégiera donc la diffusion par nébulisation : les huiles, transformées en micro-gouttelettes, passent dans l’air de la pièce dans leur intégralité, en préservant leurs vertus. Pour éviter la saturation de l’air en molécules aromatiques, mieux vaut respecter le temps de diffusion indiqué sur l’appareil : pour les appareils à nébulisation, le temps conseillé est de 30 mn environ pour les grandes pièces et 15 mn pour les chambres ; pour les chambres d’enfants, il est conseillé de diffuser les huiles essentielles en leur absence. Attention, les huiles riches en phénol sont irritantes et donc déconseillées en diffusion pure : thym, sarriette, origan, girofle, cannelle… Pour une diffusion d’ambiance, on peut opter pour un brumisateur à ultra-sons. C’est alors la brume qui emporte dans l’air les molécules d’huiles essentielles. Concernant une utilisation cutanée, pour toutes les huiles essentielles, il est impératif de les diluer dans une huile végétale (huile végétale d'amande douce, olive…) afin de les appliquer sur la peau. De plus, certaines huiles essentielles peuvent se révéler irritantes pour la peau ou photosensibilisantes (bergamote, orange, citron…). Un test cutané, dans le pli du coude, peut être effectué pour vérifier sa propre sensibilité à une huile essentielle donnée. Les huiles essentielles sont des concentrés très actifs. Aussi, il importe de respecter les doses, à la goutte près. De plus, au-delà d’une certaine quantité, il existe un effet de palier et les effets ne croissent plus proportionnellement à la dose. Les doses à respecter, en application cutanée : • Toujours diluer l’huile essentielle dans une huile végétale : - en massage ou en friction : 50 gouttes d’huile essentielle pour 50 ml d’huile végétale (dilution de 2 % environ), - pour le visage : 15 gouttes pour 50 ml (dilution de moins de 1 %). En inhalation : • Verser 10 gouttes d’huiles essentielles pures dans l’eau chaude à inhaler pendant 5 minutes. Dans le bain : • Ne jamais utiliser les huiles essentielles pures dans le bain (cela peut provoquer irritations voire brûlures). Les diluer dans du lait, du miel ou tout autre dispersant à raison de 100 gouttes pour 50 ml (dilution de 5 % environ). Les huiles essentielles peuvent épicer les recettes de tous les jours. Là encore, attention au dosage. L’expérience apprendra aux gourmands qu’une goutte de trop peut vraiment tout gâcher…

24 article(s)

par page

24 article(s)

par page

Pour profiter des vertus des huiles essentielles en diffusion, il est important de diffuser les huiles essentielles à froid car la forte chaleur et la combustion modifient la formule chimique d’une huile essentielle et altèrent ses propriétés bienfaisantes. On privilégiera donc la diffusion par nébulisation : les huiles, transformées en micro-gouttelettes, passent dans l’air de la pièce dans leur intégralité, en préservant leurs vertus. Pour éviter la saturation de l’air en molécules aromatiques, mieux vaut respecter le temps de diffusion indiqué sur l’appareil : pour les appareils à nébulisation, le temps conseillé est de 30 mn environ pour les grandes pièces et 15 mn pour les chambres ; pour les chambres d’enfants, il est conseillé de diffuser les huiles essentielles en leur absence. Attention, les huiles riches en phénol sont irritantes et donc déconseillées en diffusion pure : thym, sarriette, origan, girofle, cannelle… Pour une diffusion d’ambiance, on peut opter pour un brumisateur à ultra-sons. C’est alors la brume qui emporte dans l’air les molécules d’huiles essentielles. Concernant une utilisation cutanée, pour toutes les huiles essentielles, il est impératif de les diluer dans une huile végétale (huile végétale d'amande douce, olive…) afin de les appliquer sur la peau. De plus, certaines huiles essentielles peuvent se révéler irritantes pour la peau ou photosensibilisantes (bergamote, orange, citron…). Un test cutané, dans le pli du coude, peut être effectué pour vérifier sa propre sensibilité à une huile essentielle donnée. Les huiles essentielles sont des concentrés très actifs. Aussi, il importe de respecter les doses, à la goutte près. De plus, au-delà d’une certaine quantité, il existe un effet de palier et les effets ne croissent plus proportionnellement à la dose. Les doses à respecter, en application cutanée : • Toujours diluer l’huile essentielle dans une huile végétale : - en massage ou en friction : 50 gouttes d’huile essentielle pour 50 ml d’huile végétale (dilution de 2 % environ), - pour le visage : 15 gouttes pour 50 ml (dilution de moins de 1 %). En inhalation : • Verser 10 gouttes d’huiles essentielles pures dans l’eau chaude à inhaler pendant 5 minutes. Dans le bain : • Ne jamais utiliser les huiles essentielles pures dans le bain (cela peut provoquer irritations voire brûlures). Les diluer dans du lait, du miel ou tout autre dispersant à raison de 100 gouttes pour 50 ml (dilution de 5 % environ). Les huiles essentielles peuvent épicer les recettes de tous les jours. Là encore, attention au dosage. L’expérience apprendra aux gourmands qu’une goutte de trop peut vraiment tout gâcher…