seresto

Traitement anti puce pour chien : tout ce que vous devez savoir

Cet article fait partie d’un ensemble de fiches conseils dédiées à la santé de votre chien. Vous pourrez retrouver la plupart des produits de traitement anti puces dont il est question dans cet article à prix bas dans le rayon vétérinaire de notre parapharmacie en ligne : anti parasitaire chien.

La puce du chien : connaitre son adversaire

Votre chien est très sensible aux attaques de puces, particulièrement friandes de son sang. Bien que 95% des puces de chiens soient en fait des puces de chat et qu’il existe plus de 2000 espèces de puces, la puce est l’un des parasites les plus fréquemment rencontré par votre chien. Très souvent associée à l’idée d’une hygiène négligée de votre animal, la puce à un comportement assez proche des poux. La puce est capable de se déplacer et même de sauter. Lorsqu’elle est au sol un réflexe se déclenche dès lors qu’elle constate un changement de luminosité, ce qui permet à la puce de détecter facilement la proximité d’un chien et de venir s’accrocher à ses poils. Une fois dans le pelage de votre chien, la puce va absorber un peu de son sang en traversant la peau. Elle dépose ensuite dans l’infime piqûre un peu de salive anti coagulante pour faciliter de futurs approvisionnements. Le trop plein de sang est évacué en déjections de puces. La principale activité de la puce adulte va ainsi être de prélever un peu de sang de votre chien et de pondre des œufs qui se transformeront peu à peu en puces à leur tour. C’est le début d’un cycle infernal

Le cycle de la puce

puce02La puce répond à un cycle de vie spécifique. Si la puce adulte se niche sur un chien et a tendance à y rester le plus possible (sauf à choisir un nouveau chien locataire, ou le maître de celui-ci), les œufs de puce et les déjections de puce ne peuvent en règle générale pas se fixer sur les poils de votre animal. La plupart des œufs finissent donc par tomber dans l’environnement, notamment en concentration élevée autour de certains points de la maison. Il s’agit des endroits où votre chien passe le plus de temps : panier, niche, trou où il se couche, recoins, canapé, … Ces endroits sont appelés points chauds.

Ces œufs donnent naissance à des larves de puce qui vont avoir besoin de se nourrir pour se développer. Elles utilisent pour cela les déjections des puces adultes dont nous avons parlé précédemment et qui tombent du pelage de votre chien dans les mêmes endroits chauds. Une très forte part des larves ne parviendront pas à maturité, victime des températures, des produits d’entretien, … Les larves parvenant à maturité se transforment en nymphes. Elles vont alors vivre au ralenti jusqu’au moment de l’éclosion de la puce adulte. Une vibration sur le sol déclenchera alors l’éclosion. La puce adulte cherchera alors immédiatement une nouvelle source d’approvisionnement et s’empressera de se diriger sur votre chien.

La durée de ce cycle dépend beaucoup de la température de l’environnement (de quelques semaines à quelques mois). Néanmoins il se perpétue tant que l’on n’a pas totalement éradiqué les œufs/larves/nymphes/puces adultes.

Les conséquences des puces sur votre chien

Les puces du chien sont responsables de nombreux désagréments à votre animal. Le premier d’entre eux est bien entendu les démangeaisons qu’elles peuvent procurer. Attention cette réaction caractéristique n’est néanmoins pas toujours présente. Ce n’est pas parce que votre chien ne se gratte pas qu’il n’a pas de puces ! Ces démangeaisons, si elles sont importantes, conduisent le chien à se mordiller et à se gratter sans cesse, pouvant causer des pertes de poil plus ou moins importantes, une coloration des zones du poil due aux frottements répétés, mais peut aller jusqu’à des lésions cutanées plus ou moins prononcées (cela dépend également de l’état des griffes de votre chien). Dans certains cas, la salive anticoagulante que la puce laisse au niveau de l’épiderme du chien peut également entrainer une allergie chez le chien. Autre trouble véhiculé par la puce : le ver solitaire. En effet si votre chien vient à avaler une puce contaminée par ce ver, il y a de fortes chances que ce dernier se développe dans l’intestin de votre animal de compagnie.

Quand réaliser un traitement anti puce ?

A la différence des vers dont le traitement est souvent préconisé aux changements de saison, le traitement contre les puces est à renouveler tout l’année. En effet comme indiqué précédemment le cycle de la puce se perpétue toute l’année à des rythmes variables. Il est donc impossible de juger a priori le moment où les puces vont apparaitre. Le mieux est donc de réaliser un traitement anti puce tous les mois, toute l’année. Sachant qu’il ne faut souvent pas plus de 10 minutes pour que 3 ou 4 puces ne s’accrochent à votre chien, et vous comprendrez pourquoi il faut être vigilent toute l’année. Bien entendu le premier réflexe est d’observer régulièrement le pelage de votre chien pour y repérer la présence de puce, et d’être attentifs à ces comportements (un grattage fréquent est souvent un signe qui doit vous alerter). Attention, même si votre chien est un chien d’intérieur il peut attraper des puces (vous pouvez par exemple très bien en ramener à la suite de vos ballades, ou en rentrant à votre domicile si vous marchez sur de la terre qui en contient). De même un chien de passage dans votre maison (sans parler des animaux type renards, hérissons qui les transportent facilement) peut apporter des puces dans votre intérieur. A ce titre il est recommandé de traiter simultanément tous les animaux de la maison (si vous avez plusieurs chiens par exemple) afin d’éviter que la contamination ne se propage.

Antipuces insectifuges/ insecticides

Il existe deux sortes de traitement anti puces. Les premiers, souvent commercialisés en grande surface, sont dits insectifuges. Ils ont une action très limitée dans le temps permettent juste d’éloigner les puces et non de les tuer. Ils agissent à la même manière que la citronnelle pour les moustiques. Par exemple les essences de citron ou de menthe pouliot sont souvent utilisées à cette fin. Certes moins chers, il y a très peu de chance que ces derniers vous donnent satisfaction si vous souhaiter un traitement anti puce efficace. La seconde variété de produits est dite insecticide car leurs actifs vont venir tuer les puces adultes. Il ne faudra surtout pas oublier les produits pour traiter l’environnement (maison, voiture, lieux de passages de votre chien).

Les différents types d’anti puces

Il existe de nombreux types de produits anti puce pour chien. Colliers anti puce, sprays anti puce, comprimés, shampooing, pipettes,… parfois difficile de s’y retrouver. En outre il est de plus en plus fréquent que les produits soient à large spectre c’est-à-dire qu’ils permettent d’agir sur différents types de parasites.

Le spray anti puces sont les traitements les plus classiques. Leur efficacité est certes importante mais ils sont assez contraignants à administrer. Il faut compter le nombre de pression en fonction du poids de l’animal, répartir convenablement le produit sur l’ensemble de son pelage,… sans compter que de nombreux chiens ont peur du bruit du spray et auront systématiquement tendances à s’enfuir. L’odeur du produit est également assez prononcée et les sprays ont tendance à rendre le pelage assez gras.

Les pipettes anti-puces sont plus faciles à appliquer et tout aussi efficaces. Pour un grand chien on l’applique le long de la peau du dos tandis que pour les petits on dépose le contenu sur la peau du cou. Il faut néanmoins retenir que le produit ne doit pas s’appliquer sur les poils et qu’il est souvent jaunissant (ce qui les rends parfois moins adaptés pour les animaux aux poils clairs ou avec beaucoup de sous poils). Vous pouvez utiliser les pipettes Frontline, ou Advantix

Les colliers contre les puces sont en règle générale à large spectre et offre une durée d’utilisation plus longue (4 à 6 mois). Ce sont d’ailleurs les seuls moyens permettant d’éviter un traitement tous les mois. Ils sont imprégnés d’une substance active venant tuer les puces. Il faudra néanmoins veiller à ce que votre chien ne soit pas allergique à ce dernier. Vous pouvez sortir le collier de son emballage 24 à 48 heures avant de le poser sur votre chien ce qui permettra aux actifs d’être un peu moins prononcés. Les colliers Seresto sont probablement les plus connus de ce type.

seresto

Enfin les comprimés anti puces, derniers nés des anti puces pour chien offrent de nombreux avantages : sans odeur, sans problème de dosage, et de traces laissées sur le pelage, les comprimés anti puce sont très efficaces et offre une protection sur 1 mois. Les puces sont tuées en à peine quelques heures car le produit se répartit directement sur l’ensemble du corps de l’animal. La seule contrainte est d’administrer le cachet (vous pouvez par exemple le mélanger avec la nourriture ou le placer directement au fond de la gueule de votre chien). Les comprimés anti puces Capstar sont très prisés.

Traiter la maison pour éviter le développement des puces

L’habitat est l’une des premières sources de contamination des chiens par les puces. Le traitement anti puce, s’il est insecticide va agir sur les puces présentes sur votre chien. En revanche si vous ne l’accompagnez pas d’un traitement complet de votre habitat et a fortiori des zones où votre chien passe du temps, il y a de fortes chances que vous retrouviez une nouvelle invasion de puces à peine quelques jours après l’administration du traitement anti puce à votre animal.

Pour commencer, sortez votre chien, les animaux et les enfants de la maison, protéger les aliments, puis réaliser un nettoyage en profondeur de votre intérieur en insistant particulièrement sur les tapis, le canapé, les lits, les dessous de coussins, … et tous les endroits favoris de votre animal. Une fois réalisé appliqué un traitement anti puce spécial habitat. La plupart se présentent sous la forme de sprays ou de fogger. Laissez agir quelques heures. A noter : certains produits de traitement de l’animal (comme les pipettes frontline Combo) ont également une action sur l’habitat (en limitant le développement des œufs par exemple). Néanmoins il est préférable de renforcer cette action avec un produit spécifique pour l’habitat.

 

0 réponses

Laissez votre commentaire

Envie de rejoindre la discussion?
vous pouvez participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>