Les modérateurs d’appétits: à quoi ça sert?

Si vous avez déjà eu l’occasion d’entamer un régime, vous l’aurez très certainement remarqué : à quelques exceptions près comme les régimes hyper-protéinés (type Protifast), l’une des plus grandes difficultés demeure sans aucun doute la sensation de faim. L’occasion d’aborder aujourd’hui la question des modérateurs d’appétit. Dans le cadre de ce programme minceur, les modérateurs d’appétits vous seront probablement utiles, notamment au début de votre cure.

 

Au secours : j’ai faim

Le sentiment de faim est lié à de nombreux facteurs. Il peut être le signe objectif que votre organisme n’a pas ingéré suffisamment de calories. C’est notamment une donnée importante à prendre en compte en période de régime car si l’objectif de perte de poids s’accompagne presqu’automatiquement d’un rééquilibrage alimentaire, il ne faut surtout pas tomber dans des carences nutritionnelles et calorifiques. Votre organisme, selon son âge, votre activité physique, votre sexe, … a besoin d’un apport de calories suffisants pour fonctionner correctement, et ce même en période de régime. Mais au-delà de cet aspect la faim est aussi très souvent liée à des habitudes alimentaires, voir à des facteurs psychologiques (grignotage lors de période de stress ou au contraire d’ennui). Ces changements en termes de rythme alimentaire, et d’habitudes alimentaires sont donc très souvent indépendants du nombre de calories réels dont votre organisme a réellement besoin. Et c’est là que le sentiment de satiété prend toute son importance.

A retenir : On n’utilise pas un modérateur d’appétit au détriment d’une alimentation adaptée, mais uniquement pour favoriser le sentiment de satiété et rendre le changement d’habitude alimentaire plus aisé.

 

La différence entre modérateur d’appétit et coupe faim

Bien qu’on utilise volontiers ces deux termes comme des synonymes, en fait les modérateurs d’appétit et les coupe faim sont deux types de produits différents qui amènent au même résultat.

Sans rentrer dans les détails techniques les coupe faim stricto sensu sont également appelés substances anorexigènes et sont souvent des médicaments. Ils sont utilisés pour stimuler l’activité physique et couper l’appétit. Pour cela ils envoient au cerveau le message que le taux de sucre (taux de glycémie) de l’individu a atteint son maximum. Pour le cerveau notre taux de glucose dans le sang est donc suffisant. Comme ce glucose provient de l’alimentation, le cerveau considère que l’individu n’a pas besoin de se nourrir et bloque les sensations de faim. Ces produits sont très encadrés et vous ne devez pas les utiliser en dehors de prescriptions médicales spécifiques.

Les modérateurs d’appétit, dont nous vous parlerons à plusieurs reprises dans ce programme, sont très différents. Leur rôle est également de faire diminuer le sentiment de faim mais leur action est beaucoup plus mécanique. Il s’agit en fait d’aliments ou de compléments alimentaires dont l’une des propriétés est de gonfler dans l’estomac. En gonflant, ils viennent combler « le vide » de votre estomac. Votre organisme perd alors le « sentiment de besoin » de nourriture.

 

Les compléments alimentaires modérateurs d’appétit

Il existe de très nombreux modérateurs d’appétit sous forme de compléments alimentaires. Ces derniers se prennent en général 30 minutes avant le repas afin que leur action se développe en même temps que le repas. Dans ce cas ils servent avant tout à éviter la sensation de n’avoir « pas suffisamment manger ». Ils peuvent également pour la plupart être utilisé en cas de fringale pour combattre une envie de grignotage. Plusieurs actifs sont très réputés comme le Konjac, le Nopal ou le Fucus.

 

Les aliments naturellement modérateurs d’appétits

Si vous ne souhaitez pas utiliser de compléments alimentaires (ou si ces derniers ne suffisent pas à calmer votre faim) il existe de nombreux aliments dont les propriétés sont modératrices d’appétit et qui peuvent vous être utiles dans le cadre d’un régime. Le premier est sans aucun doute l’eau. En plus de ses vertus hydratantes, détoxifiantes, drainantes, le simple fait de boire de l’eau permet à votre estomac de se remplir sans apport calorique. Certains fruits comme la pomme sont également excellents : parfait pour remplacer un grignotage d’entre repas par exemple ou à prendre avant le repas. Un conseil : pour améliorer encore cette action prenez le temps de mastiquer lentement le fruit. Plus le cerveau aura la sensation que ce moment dure, plus il considérera que vous êtes repus.

 

Pourquoi certains régimes agissent plus que d’autres sur les envies de grignotage ?

Chaque régime à son mode d’action et fait appel à des produits spécifiques. Certains régimes comme les régimes Protifast (hyper protéinés) sont naturellement plus à même de limiter la sensation de faim. En effet les produits à base de protéines agissent sur un principe proche des modérateurs d’appétit, en plus d’apporter l’ensemble des besoins en termes caloriques. Vous avez rapidement la sensation d’avoir suffisamment mangé, ce qui permet de moins sentir les fringales et autres envies de grignotages.

0 réponses

Laissez votre commentaire

Envie de rejoindre la discussion?
vous pouvez participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *