Cheveux gras: le guide complet pour bien choisir ses produits

Cheveux gras

Produits, astuces et idées reçues

Soyons honnêtes, la beauté des cheveux est l’un des gestes essentiels de nos routines beauté. Peut être parce qu’avoir de beaux cheveux est un « signe extérieur de bien être », peut être simplement pour se sentir belle (ou beau). Mais une chose est certaine: on n’est pas tous égaux face au périlleux exercice de la beauté du cheveu. Beaucoup de personnes sont notamment concernées par le phénomène des cheveux gras voir plus spécifiquement par le problème « racine grasse, pointes sèches ».

Entretenir son cuir chevelu est une tâche parfois plus complexe qu’il n’y parait, surtout quand on a le cuir chevelu gras (ou les « cheveux gras »). Surtout quand on est face à une multitude de produits capillaires pas toujours très clairs sur leur utilisation. Pour vous aider à vous y repérer nous vous avons préparé un guide complet: tout ce qu’il vous faut savoir sur la question des cheveux gras, ainsi que les produits utiles pour limiter ou stopper le problème du cheveu qui re-graisse vite est là.

Vous allez comprendre que plusieurs causes peuvent être liées à ce problème et qu’il existe beaucoup de mauvais réflexes en la matière. Pourtant des solutions existent et nous allons vous les donner.

Bonne lecture et n’hésitez pas à partager ce guide si vous l’avez trouvé utile ;-)

Pourquoi mes cheveux sont gras?

Le fait d’avoir les cheveux gras provient d’un mécanisme très simple : un niveau de sébum trop important. Nous revenons de manière détaillée sur ce qu’est le sébum en fin d’article. N’hésitez pas à aller lire cette section si vous ne savez pas de quoi il s’agit.

La première cause de production (excessive) de sébum est à rechercher au niveau hormonal. Un dérèglement hormonal peut par exemple entrainer un excès d’hormones mâles, les androgènes, que l’on retrouve aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Ces hormones sont notamment très liées à la production de sébum. Ce dérèglement peut être génétique ou lié à des causes externes (pilule, adolescence…)

Ainsi, la testostérone, produite de manière excessive peut entraîner une surproduction de sébum au niveau de la peau et du cuir chevelu, ce qui est courant à l’adolescence par exemple.

Ces désagréments peuvent néanmoins être retrouvés à l’âge adulte. En outre l’excès de Sébum peut être favorisé chez la femme en période prémenstruelle ou en cas d’utilisation de contraceptifs inadaptés.

En effet, certains contraceptifs à base d’acétate de cyprotérone ou de norgestimate peuvent aider à diminuer l’acné, alors que d’autres (à base de levonorgestrel) tendraient au contraire à la favoriser et donc accroitre le Sébum.

Focus : L’arrêt de la pilule et les cheveux gras

L’arrêt de la pilule génère parfois le développement d’acné mais ce n’est pas tout : certaines femmes ont remarqué qu’elles ont les cheveux nettement plus gras lorsqu’elles arrêtent de prendre la pilule. L’explication est assez simple : La pilule régule vos hormones, votre production de sébum s’affole donc moins à certaines périodes du mois. Lorsque vous arrêtez la pilule, votre organisme hormonal est chamboulé par l’absence de ce régulateur. Il est alors fréquent que les hormones profitent de ce nouvel état pour être produites en plus forte quantité, du moins durant un temps. Durant cette période, le plus simple est de légèrement modifier sa routine capillaire en intégrant un shampooing pour cheveux gras.

Ces effets s’estompent au fil du temps, quand le corps réussit à trouver son nouveau rythme de croisière.

Au-delà d’un problème de régulation des hormones, la présence excessive de sébum au niveau du cuir chevelu peut également provenir d’une hypersensibilité des glandes sébacées aux androgènes. Dans ce cas ce n’est pas le taux d’hormone qui est excessif mais le travail des glandes sébacées.

Certaines personnes souffrent également d’une transpiration excessive (hyperhidrose) de la tête et du cuir chevelu. Souvent accompagnée d’une sudation importante du visage, cet excès de sueur est particulièrement gênant. La transpiration colle les cheveux, provoque des démangeaisons et des problèmes de sébum.

Pour réguler cette transpiration gênante, vous pouvez combiner certaines solutions :

– les gélules de sauge ou la teinture mère de sauge qui permettent de réduire naturellement la transpiration corporelle

– lors de grosses chaleur, les brumisateurs ou les petits ventilateurs à main

–  des médicaments appelés anticholinergiques (effets secondaires nombreux) ou l’injection de toxines botuliques (4-5 séances en moyenne). Ils peuvent vous être prescrit par votre dermatologue.

Si les facteurs génétiques sont plus difficilement contrôlable, il faut savoir que vos habitudes d’hygiène des cheveux jouent un rôle prépondérant dans leur tendance à re-graisser.

L’Hygiène des cheveux : facteur clé dans les causes de cheveux gras

Voici une liste non exhaustive de mauvais réflexes d’hygiène des cheveux qui favorisent le regraissage.

- Vous vous brossez trop souvent les cheveux

Une légende urbaine recommande 100 coups de brosse par jour avant d’aller dormir. Grossière erreur. S’il faut bien les démêler, rien ne sert d’y passer la soirée. Vous abimerez vos cheveux en plus de les graisser d’autant plus si votre brosse à cheveux n’est pas parfaitement propre. Les brosses ou peignes à dents serrées propagent la migration du sébum sur les longueurs. Il est nécessaire de nettoyer régulièrement votre brosse à cheveux car celle-ci accumule plein de petites choses de votre quotidien et peut faire re-graisser vos cheveux rapidement, ou donner un aspect négligé.

- Vous les lavez trop souvent

C’est un cercle vicieux : plus on se les lave, plus les cheveux graissent vite. Ne le faites pas tous les jours. Le cuir chevelu se sentira agressé et produira plus d’huile naturelle pour se défendre. Espacez au maximum les shampoings.

- Vous les rincez mal

Bien se rincer les cheveux n’est pas une mince affaire. Les deux erreurs les plus fréquentes  ? Utiliser de l’eau trop chaude ou les rincer trop vite. Soyez consciencieuse, n’oubliez aucune partie du crâne (attention au-dessus des oreilles par exemple). Emulsionnez jusqu’à ce que le cheveu grince au toucher.

- Vous avez un shampoing inadapté

Si vos cheveux regraissent vite, faites le point sur votre routine capillaire. Fuyez les shampoings nourrissants pour les cheveux secs qui alourdiront votre chevelure. Dirigez-vous plutôt vers des shampoings pour cheveux normaux.

- Vous utilisez mal l’après-shampoing

L’après-shampoing ne s’applique que sur les longueurs (en insistant bien sur les pointes). Surtout pas sur les racines ! Idem pour les masques capillaires.

- Vous usez et abusez du shampoing sec

Trop de shampoing sec tue le shampoing sec. Le shampoing sec a beau être une solution pratique et efficace, il n’en demeure pas moins qu’il reste à utiliser avec modération car il a tendance à abîmer les cheveux. Il doit plus être considéré comme une solution de dépannage. Mieux vaut vous laver les cheveux, ou si vous n’avez vraiment pas le temps, les attacher.

- Vous utilisez mal votre sèche cheveux

Si votre séchoir est réglé à une température élevée, et/ou placé trop près du cuir chevelu, il assèche artificiellement la peau et stimule d’autant plus la sécrétion de sébum.

Vos cheveux sont trop longs

Cela peut paraitre étonnant mais le cheveu long peut entrainer une action importante au niveau de la sécrétion du sébum. En effet, plus le cheveu est long plus celui-ci « pèse » sur la racine et entraine une production de sébum.

Ces petits gestes du quotidien qui favorisent les cheveux gras :

 

mains-cheveux-  Vous les touchez trop souvent

En touchant votre chevelure, vous stimulez la production de sébum.

A retenir :

Se passer la main dans les cheveux toute la journée = cheveux gras assurés.

Se toucher toute la journée les cheveux provoque un excès de sébum et donc graisse le cheveu.

Certaines personnes ne peuvent se passer de toucher ou « triturer »continuellement leurs cheveux : il peut s’agir soit d’un TOC, soit d’un geste banal du quotidien….Mais cela peut avoir des répercussions sur la santé de votre chevelure : cheveux cassants, cheveux qui tombent, excès de sébum et graissage du cheveux.

En cas de port de casque de moto : une charlotte amovible dans le fond du casque peut être conseillée. En effet, le port du casque fait transpirer le cuir chevelu, il augmente la production de sébum et favorise l’apparition des pellicules : vos cheveux graissent plus vite. Elle est alors à changer très fréquemment pour protéger ses cheveux mais aussi pour ne pas « graisser » le casque !

Une nourriture riche en graisses saturées : charcuteries, fritures, pain blanc, sucres industriels, “fast food” et excès d’alcool… Ce type d’aliments active les sécrétions sébacées et favorise la formation de toxines, lesquelles peuvent gêner la circulation du sang vers les racines ou entraîner pellicules et démangeaisons.

Les taies d’oreiller doivent être changées régulièrement.

Les solutions contre les cheveux gras

Les Shampooings pour cheveux gras :

Plusieurs types de shampooings peuvent être utilisés dans votre routine pour les cheveux gras. Les shampooings pour cheveux gras sont bien évidemment les premiers produits que vous devez acquérir. Ils permettent d’éliminer le sébum du cuir chevelu et des cheveux. Vous pouvez utiliser un shampooing spécifique cheveux gras à base d’argile, de thym, d’ortie, romarin… Nous vous recommandons de vous tourner vers des marques spécialisées comme Furterer, Ducray ou Vichy dont l’expérience sur la structure du cheveux est un gage de qualité sur les actifs utilisés.

Les shampooings PH Neutre (pour cheveux normaux) permettent d’alterner avec l’utilisation du shampooing cheveux gras.

Enfin vous pouvez compléter votre trousse Hygiène capillaire avec un shampooing sec. Il vous permet d’espacer vos shampooings, vous fait gagner du temps, et il est aussi un formidable produit de coiffage.

Le shampoing sec ne nettoie pas réellement les cheveux mais il neutralise les impuretés et les secrétions de sébum mais uniquement en geste de dépannage car l’utiliser au quotidien serait une erreur pour les cheveux qui seraient alors asphyxiés et le cuir chevelu pourrait s’irriter.

Dernier point sur le choix de votre shampooing : Il est déconseillé d’utiliser les shampooings à base de silicones, ceux-ci ont pour but de graisser la fibre capillaire afin de les nourrir…Mais cela implique un re-graissage rapide de votre chevelure.

Notre sélection de produits

Ducray Sabal
Shampooing régulateur
Cheveux gras

Furterer Curbicia
Masque Shampooing
Cheveux gras

Klorane
Shampooing sec
Avoine

Neutraderm
Shampooing extra doux
PH neutre

Les soins anti cheveux gras :

Vous pouvez compléter votre shampooing par un masque d’argile, utilisé en cataplasme sur toute votre chevelure. L’argile verte saura assainir les cheveux gras.

De plus il existe des cures de vitamines anti cheveux gras qui offrent de très bons résultats : acides aminés soufrés, zinc, vitamine B6. Faciles à intégrer dans l’alimentation quotidienne, ces compléments nutritifs permettent de rééquilibrer les mécanismes en cause de la surproduction de sébum (entre autres).

Notre sélection de produits

Magne B plus D
60 gélules

Laino
Masque Argile Verte
12 gr.

Savoir se laver les cheveux

Se laver les cheveux est un réflexe naturel pour la plupart des gens. Pourtant très peu sont ceux qui pratiquent ce rituel correctement. Voici les 3 points clés à prendre en compte : déterminer la bonne fréquence pour laver vos cheveux, adopter les bons gestes et ne pas négliger l’hygiène de vos accessoires de coiffage.

A quelle fréquence se laver les cheveux ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour déterminer la fréquence idéale de lavage des cheveux. Cela dépend notamment :

– Du type de cheveux : gras, secs, crépus, frisés …

– De l’environnement : ils sont particulièrement sensibles à la pollution en ville par exemple;

– Du style de vie (pratique régulière d’un sport entraînant une transpiration abondante, port régulier d’un casque, métiers exposant à des poussières).

Si vous avez un cuir chevelu gras ou à tendance grasse, vous ressentirez régulièrement l’envie ou le besoin de vous laver les cheveux. Pour autant vous devez prendre soin d’éviter autant que possible un lavage quotidien. Laver ses cheveux tous les jours n’est pas une solution, bien au contraire. Le fait de laver vos cheveux tous les jours ne fait qu’abîmer votre cuir chevelu : dessèchement, et création de pellicules. En plus de cela, cela a souvent pour conséquence de faire regraisser votre cuir chevelu plus rapidement (tout particulièrement si vous utilisez des produits inadaptés). Pour les cheveux ou cuir chevelu gras : 2 shampooings par semaine suffisent, utilisez un shampooing adapté et espacez les lavages par un shampooing sec ou au pH neutre.

Les lavages peuvent être plus fréquents à condition de choisir un shampoing doux, ou PH neutre.

ATTENTION : les shampoings pour bébés ne sont pas adaptés aux cheveux d’adultes.

Comment bien se laver les cheveux ?

Avant toute chose il est nécessaire de procéder au brossage AVANT de se laver les cheveux. En effet, cela permet de « nettoyer » votre chevelure de la poussière et de les démêler.

Veillez également à la température de l’eau. L’eau chaude agit comme un coup de fouet violent sur vos glandes sébacées qui se vengent en produisant deux fois plus de sébum. Le même principe concerne le séchage. Il faut impérativement éloigner le sèche-cheveux des racines et éviter de se sécher les cheveux en les frottant avec une serviette.

Voici les étapes préconisées pour un bon lavage de cheveux :

Une petite astuce préalable : Effectuez un massage rapide du cuir chevelu, deux fois par semaine, avant le shampooing et sur cheveux secs.

– Une fois les cheveux mouillés à l’eau chaude (mais pas trop), appliquer une noisette de shampoing sur le crâne. Délayer avec un peu d’eau pour bien imprégner la chevelure.

– Masser le cuir chevelu en effectuant de petits mouvements circulaires du bout des doigts sur l’ensemble du crâne, sans frotter. Ce massage améliore la microcirculation.

– Rincer soigneusement et abondamment. Préférer l’eau fraiche, qui resserre les écailles qui composent la couche externe du cheveu et favorise leur brillance.

– Un rinçage insuffisant rend les cheveux ternes et peut provoquer des démangeaisons ou des irritations du cuir chevelu, être à l’origine de pellicules.

– Si un seul shampoing suffit, l’efficacité des shampooings spécifiques cheveux gras peut justifier un second shampooing en suivant, que vous laisserez poser deux à trois minutes avant de rincer abondamment à l’eau fraiche. Vos cheveux doivent normalement « crisser » sous les doigts.

– Utilisez un baume, ou après-shampooing adapté à votre type de cheveu/cuir chevelu, afin de pouvoir les démêler facilement par la suite.

– Essorer les cheveux à la main et les envelopper dans une serviette éponge.

– Éviter les frictions, qui cassent les cheveux.

–  Procédez au brossage avec une grosse brosse à poils longs ou un peigne en bois avec les dents distancées afin de bien démêler vos cheveux. Il est très important de démêler ses cheveux afin que des nœuds ne se forment pas. Une fois vos cheveux bien brossés et démêlés, il serait préférable de les laisser sécher à l’air libre plutôt que d’utiliser un sèche cheveux.

Vous pouvez également utiliser une charlotte lors de votre douche afin de préserver vos cheveux d’un éventuel shampooing.

Le shampoing n’est pas un produit traitant. En cas de problème : démangeaisons importantes, eczéma, psoriasis, chute de cheveux, il doit être combiné avec un soin ou un traitement médical prescrit par un dermatologue.

Les accessoires de coiffage : attention danger

femme-brosse-cheveux-demelage-largeIl est plus agréable de se brosser les cheveux dans de bonnes conditions, plutôt que de les étouffer par un nid à poussières. Cela ne demande pas beaucoup de temps pour retrouver un « outil » correct et de profiter de celui-ci par la suite, vos cheveux vous diront merci !

Si votre brosse est pleine de cheveux, enlevez d’abord le plus gros avec un peigne ou une petite brosse.

Préparez une bassine avec un peu d’eau et un bouchon de vinaigre blanc. Plongez vos brosses à cheveux dedans et laissez-les 20 minutes. Le vinaigre va ainsi désinfecter les brosses et éliminer les microbes ainsi que les toxines.

Vous pouvez également utiliser du bicarbonate de soude : Versez 1 l d’eau tiède dans une bassine. Ajoutez-y 5 c. à soupe de bicarbonate de soude. Laissez baigner votre brosse dans ce mélange pendant toute une nuit. Rincez-la abondamment et essuyez-la avec une serviette.

Si vous avez une brosse en bois, évitez de trempez celle-ci entièrement. Ne trempez que les picots.

Parfois votre chevelure nécessitera l’utilisation d’appareils plus « agressifs » pour leur coiffage et mise en place. C’est notamment le cas des lisseurs à cheveux. Là encore, si votre cuir chevelu a une tendance grasse vous devez prendre certaines précautions.

Lorsque vous procédez au lissage de vos cheveux grâce au fer à lisser, il est nécessaire de protéger son cheveu avant toute utilisation.

La fibre capillaire doit être protégée, cela ne veut pas dire que votre cheveu ne sera pas « abîmé » mais cela permettra néanmoins de « limiter la casse ».

Des shampooings, soins et baumes existent pour préserver vos cheveux de la chaleur de votre fer à lisser. Ils sont à appliquer avant ou après l’utilisation de celui-ci.

Le fer à lisser peut créer le regraissage rapide de votre cheveu. Vous devez donc veiller également à bien nettoyer les plaques de votre fer à lisser :

Une fois que votre lisseur est complètement froid, vous pouvez commencer à le nettoyer. Pour cela, prenez un chiffon propre ou bien un coton et imbibez-le d’alcool à 90°. Frottez les plaques jusqu’à ce qu’elles soient bien nettes. L’alcool enlèvera toute trace de graisse sur les pinces à lisser et fera disparaitre les résidus des produits capillaires. Une fois propre, attendez que les plaques soient bien sèches avant de rallumer votre fer.

Les remèdes maison ou bio anti cheveux gras

De nombreux produits naturels sont vendus dans le commerce afin de concocter vous-même depuis chez vous, masque ou shampooing pour cheveux gras. Voici quelques recettes express pour combattre le problème du cheveu gras.

Les huiles essentielles = 100 ml d’huile végétale de noisette, 5 gouttes d’huile essentielle de Romarin à Cinéole, 5 gouttes d’huile essentielle de citron. Utilisez en bain pour cheveux, ce soin a pour but de réguler l’excès de sébum du cuir chevelu.

Le bicarbonate de soude + Vinaigre de pomme = diluez 1 c. à soupe de bicarbonate dans un verre d’eau tiède où ce mélange sera inséré dans une bouteille. Plus le cheveu est gras, plus il faudra rajouter de bicarbonate. Dans une seconde bouteille, mélangez un quart de verre de vinaigre de pomme avec un verre d’eau. Plus les cheveux sont secs plus il faudra rajouter de vinaigre. La première bouteille sert de shampooing, la seconde de revitalisant. Appliquez sur différents endroits de la tête (cheveux humide), le contenu de la première bouteille et massez tout doucement. Vos cheveux paraiteront rêches mais le vinaigre rééquilibra votre PH. Rincez à l’eau, puis appliquez la seconde bouteille, puis rincez à nouveau.

Argile Verte  = Diluez 2 c. à soupes d’argile verte dans un quart de litre d’eau chaude. Mélangez jusqu’à obtention d’un liquide opaque. Humidifiez les cheveux au préalable avant d’y déposer la préparation. Laissez agir pendant 2 minutes, puis rincer.

Puressentiel
Huile Essentielle
Citron bio

Gifrer
Bicarbonate de Sodium

Pytosun Arôms
Huile essentielle
Romarin ABV

Cattier
Argile Verte Surfine 3Kg
Soin peau grasse

Notions clés

Le phénomène des cheveux gras.

Si un cheveu est gras ou graisse vite c’est la plupart du temps qu’il est victime de la production d’un excès de sébum, une substance pourtant essentielle à la bonne santé de nos cheveux et de notre organisme.

Sous la surface de notre peau, au niveau du derme, se trouve les follicules pileux. Contre ces follicules, notre organisme dispose de glandes sébacées, disposées de manière inégale sur les zones de notre corps. On dénombre environ 2 millions de glandes sébacées. Ce sont ces glandes qui produisent ce qu’on appelle le Sébum. Le sébum est retrouvé partout sur notre corps et se retrouve notamment présent sur les poils et les cheveux.

Concrètement, il se présente comme une couche de gras que l’on appelle film lipidique. En se combinant à la sueur, le sébum forme le fameux film hydrolipidique. Ce film, hydrate la peau et donc la protège du dessèchement. L’épiderme du cuir chevelu est ainsi recouvert de ce film gras naturel dont le premier rôle est d’assurer une protection efficace contre le dessèchement. Un autre rôle moins connu du film hrydolipidique, est sa qualité protectrice contre les microbes. En effet, il acidifie et en imperméabilise la peau grâce à ses acides lactiques et à ses acides gras.

Le sébum est donc essentiel pour avoir de beaux cheveux : sans lui, ils seraient secs et cassants.

Néanmoins la régulation de la production du sébum peut facilement être altérée par de nombreux facteurs. On assiste alors à une augmentation plus ou moins importante de la production de sébum.

L’excès de sébum s’accumule alors sur les racines qui présentent un aspect « huileux ». Lourds et aplatis, les cheveux se plaquent en mèches et semblent souvent sales, car le sébum piège aussi les poussières présentes dans l’air qui adhèrent facilement sur les cheveux. Cette augmentation de sébum peut être exceptionnelle (par exemple si vos cheveux sont sujets à de nombreux frottement comme dans un casque de moto) ou chronique. Lorsqu’une personne sécrète trop de sébum de manière répétée, elle peut développer une hyperséborrhée. L’Hyperséborrhée  est un symptôme lié à la production excessive de sébum par les glandes sébacées, rendant la peau luisante. L’hyperséborrhée se manifeste plus particulièrement au niveau du cuir chevelu et du visage, surtout sur la région médiofaciale, mais aussi sur la partie supérieure du dos et de la poitrine.

Celle-ci peut avoir des répercussions néfastes, tant au niveau de la peau que sur la chevelure. L’hyperséborrhée est principalement constatée soit chez des personnes dont un problème de génétique a été constaté soit pour d’autres ayant une mauvaise hygiène quotidienne du cheveu.

Sans une attention particulière de votre cuir chevelu, qu’il soit gras ou sec, certaines bactéries peuvent se développer et favoriser des gênes plus importantes dont les pellicules grasses, plus difficiles à éliminer que les pellicules dites sèches.

Pellicules et cheveux gras.

Si l’apparition de pellicules n’est pas stricto sensu réservée aux cheveux gras, ces derniers offrent néanmoins un terrain de prédilection pour leur développement. Les Pellicules sont des squames de peau (de petites peaux mortes caractéristiques de dermatoses cutanées telles que l’eczéma ou le psoriasis). Il s’agit plus spécifiquement de cellules superficielles du cuir chevelu ayant connu une desquamation. Ces cellules sont à la fois épaisses, grandes et nombreuses par rapport à des cellules classiques. Il existe deux sortes de pellicules. Les pellicules sèches sont de couleur blanche et tombent seules. Des démangeaisons y sont la plupart du temps associées. Les pellicules grasses, quant à elles, s’agrippent aux cheveux de nature grasse.

Le lien entre cheveu gras et développement de pellicule est clairement établi même si la corrélation n’est pas systématique.

En effet on considère que 4 facteurs favorisent le développement des pellicules :
– la sécrétion de sébum
– la présence d’un champignon (Malassezia) sur le cuir chevelu
– la prédisposition génétique à faire une réaction inflammatoire
– des facteurs externes variables selon le moment de la vie

La sécrétion de sébum, plus importante dans les cas de cheveux gras offre un terrain privilégié pour le développement de pellicules et notamment de pellicules grasses.

Le Malassezia est un champignon qualifié de lipophile : il se développe aisément dans des milieux gras. Le cuir chevelu, sans oublier le visage et le dos, où le sébum est sécrété en quantité particulièrement élevée crée donc un environnement favorable pour son développement. Ce champignon peut « digérer » les lipides présents dans le sébum et produire des acides gras particulièrement irritants pour la peau et le cuir chevelu. Produits en trop grande quantité, ils peuvent induire une inflammation à l’origine des pellicules.

L’apparition de pellicules varie également selon de nombreux facteurs. Par exemple, la quantité de sébum est variable au cours du temps, notamment selon les sécrétions hormonales. Enfin, d’autres facteurs peuvent favoriser l’apparition des pellicules : le stress, la fatigue, la pollution, le manque de soleil, certaines maladies (maladie de Parkinson), certains médicaments (les neuroleptiques). Leur lien avec le Malassezia ou la quantité de sébum n’est pas encore clairement établi.

Il est également à noter que dans certains cas le cuir chevelu gras peut entrainer la perte des cheveux, mais ce n’en est pas pour autant la cause principale.

Maintenant que les notions de base pour comprendre le phénomène de cheveux gras et ses conséquences, et avant de voir les solutions anti cheveux gras, il est essentiel de comprendre les causes de cette surproduction de sébum. Et nous allons voir que les causes sont vraiment multiples…

Focus : Cheveux gras chez l’homme :

Les hommes ont tendance à avoir une peau et un cuir chevelu plus gras que les femmes, car leurs glandes sébacées sont souvent plus sollicitées. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette hyperproduction de sébum : une activité hormonale intense, la pollution, le stress, une mauvaise hygiène alimentaire ou encore des produits capillaires non adaptés.

Pour remédier à ce problème : lavez-vous correctement les cheveux sans agresser le cuir chevelu, il est conseillé d’alterner un shampooing au PH neutre avec un shampooing adapté aux cheveux gras (voir les conseils plus loin). N’hésitez pas à rincer longuement vos cheveux et à utiliser de temps en temps un masque à l’argile qui aura pour effet d’absorber le sébum (et oui : les hommes aussi ont le droit de se faire un masque capillaire !).

Si vous possédez un 2 roues, il est recommandé de porter une charlotte au fond du casque.

Focus sur le Ph d’un shampooing

En plus des actifs et des procédés de fabrication, le choix d’un shampooing s’effectue notamment autour de la notion de Potentiel d’Hydrogène (PH).

Le PH ou potentiel d’hydrogène désigne l’une des caractéristiques principales d’un liquide : acide, neutre ou basique.

PH7= Neutre

PH<7= PH acide PH>7= PH Basique (alcalin)

Cette valeur est notamment importante dans le choix d’un shampooing.

Un cheveu en bonne santé se situe au niveau d’un PH de 5.5. Plus le PH est acide, plus vos cheveux sont doux et brillants. Un shampooing dit alcalin, va au contraire s’attaquer à la fibre capillaire et dégrader votre cheveu.

Le PH idéal d’un shampooing est compris entre 4.5 et 7.

Pour les personnes sujettes aux cheveux gras, il est recommandé d’utiliser un shampooing PH acide aux environs de 5.5.

0 réponses

Laissez votre commentaire

Envie de rejoindre la discussion?
vous pouvez participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>