La tique, une morsure à ne pas prendre à la légère

Si il y a bien une maladie dont on entend de plus en plus parler, c’est la maladie de Lyme. Cette maladie est transmise via une morsure de tique. Elle peut se produire dans les forêts, les prairies ou tout simplement dans votre jardin.

Dans cet article, nous allons vous donner les astuces pour éviter d’être mordu par ces petites bébettes et les bons réflexes à adopter en cas de morsure.

 

La tique 

Les tiques sont des acariens parasites mesurant entre 3 et 11 mm.

Elles sont composées de deux grandes parties : 

  • La tête (capitulum) qui ne possède pas d’yeux mais un mécanisme buccal capable de vous mordre puis d’aspirer votre sang.
  • Le corps (idiosome) qui possède 8 pattes dotées chacune d’une ventouse et de deux griffes, lui permettant ainsi de se déplacer facilement sur toutes les surfaces.

 

Pour assurer leur survie, elles peuvent pondre des milliers d’œufs ! En effet, la tique a énormément de prédateurs comme les oiseaux, lézards, poules… Elles sont surtout présentes entre mai et octobre et vivent dans des zones humides et boisées ainsi que dans les parcs, prairies… bref tout endroit dont les hautes herbes ou les tapis de feuilles mortes leur permettent d’être à la hauteur de leurs futurs hôtes.

Une tique peut mordre durant toutes les étapes de son développement : la larve, la nymphe et enfin l’adulte. Elle a une préférence pour le sang des animaux mais peut également se nourrir de sang humain. Cette morsure est sans douleur car sa salive contient un anesthésiant local.

 

Le saviez-vous ?

Lorsqu’elle se nourrit, la tique grossit énormément, jusqu’à atteindre 600 fois son poids initial. A titre de comparaison, cela voudrait dire qu’un humain passerait de 60 kilos à 36 tonnes. Impressionnant non ?

 

Les maladies

 

La portrait de la tique n’est pas très réjouissant mais la plupart du temps vous ne risquez rien. Dans de rares cas, la tique est contaminée par des bactéries ou virus, leurs piqûres peuvent, alors, engendrer des maladies.

 

La maladie de Lyme

 

La maladie de Lyme est la maladie la plus connue en cas de morsure de tique. Cependant, elle ne représente que 1% des cas et est essentiellement présente dans le nord-est de la France et dans le Limousin. Elle est causée par la bactérie borrelia qui se transmet par la salive de la tique.

Les symptômes peuvent se déclarer jusqu’à plusieurs mois après la morsure. Le plus courant est un érythème migrant c’est-à-dire une tache rouge autour de la morsure d’au moins 5 cm de diamètre. Cette dernière peut apparaître 3 à 30 jours après la morsure. 

Si cet érythème se manifeste et/ou si vous souffrez de fièvre, nausées, vomissements, courbatures… n’hésitez pas à contacter votre docteur pour que celui vous prescrive un traitement adapté. Il est nécessaire pour éviter une aggravation des symptômes et le développement de cette maladie.

Sans action rapide, à plus ou moins long terme, ces symptômes seront de plus en plus fréquents et intenses. Des douleurs articulaires, oculaires et/ou des paralysies sont symptomatiques de la dernière phase de cette maladie.

 

L’encéphalite à tique 

 

Cette maladie d’origine virale engendre des symptômes semblables à ceux de la grippe (fièvre, maux de tête…). Si celle-ci n’est pas prise à temps, elle peut occasionner de graves lésions cérébrales, une paralysie et dans 1% des cas, le décès.

 

L’anomalie granulocytaire humain

 

Cette autre infection virale a une période d’incubation comprise entre 7 et 21 jours. Les symptômes de cette maladie sont, eux aussi, comparables à ceux de la grippe et peuvent s’accompagner d’une conjonctivite. Les complications peuvent être pulmonaires ou neurologiques et dans 1% des cas conduire au décès.

 

La tularémie

 

Les symptômes sont la fièvre, les maux de tête, les douleurs musculaires et la fatigue. Ces derniers peuvent se déclarer 1 à 14 jours après la morsure. La tularémie est traitée par antibiothérapie.

 

Il existe d’autres maladies qui restent plus rares.

 

Nos astuces pour ne pas attraper de tiques  

 

L’idéal étant de prévenir, des gestes simples et efficaces sont à adopter lors de vos sorties dans la nature : 

 

1 – Pour que la tique ne puisse pas s’accrocher à votre peau, portez des vêtements longs et clairs ainsi que des chaussures fermées et un chapeau. On vous conseille également de préalablement rentrer votre pantalon dans vos chaussettes. 

 

2 – Restez sur les sentiers de promenade et éloignez-vous des hautes herbes ou des broussailles. Sachez que les personnes les plus exposées aux morsures de tiques sont : les gardes forestiers, les chasseurs, les campeurs, les randonneurs, les ramasseurs de champignons…

 

3 – Évitez de vous asseoir ou de vous allonger directement sur l’herbe. L’idéal est d’utiliser un tissu blanc pour repérer plus facilement la tique.

 

4 – L’application d’un spray répulsif sur les vêtements ou la peau est efficace pour éloigner les tiques.

 

Insect Ecran Vêtements Spray Insecticide Tiques et Aoûtats

Cinq sur Cinq Lotion Anti Tiques

Insect Ecran Anti Tiques 100ml 

 

5 – Pendant votre promenade ou dès le retour chez vous, recherchez les tiques sur votre corps. Elles affectionnent particulièrement les zones chaudes et humides comme l’arrière des oreilles et des genoux, le cou, les aisselles…

 

6 – L’accessoire tendance à toujours avoir sur soi est un tire tique : il permettra d’enlever rapidement et efficacement la tique.

 

Le tire tique 

 

Cet objet est un indispensable de votre trousse de secours. Il permet de retirer la tique dans sa totalité. En effet, mal retirée, la tête peut se décrocher, rester dans la peau et provoquer une infection.

 

Mode d’emploi

 

Étape 1 : Attrapez la tique au plus près de la peau y compris son rostre (une sorte de dard au niveau de la partie buccale qui lui permet de s’accrocher à la peau de sa victime). 

 

Étape 2 : Tournez délicatement pour ne pas arracher la tique ou la stresser car celle-ci pourrait sécréter encore plus de salive et injecter des agents pathogènes (virus, bactéries…). 

 

Étape 3 : Une fois celle-ci entièrement retirée, désinfectez la zone mordue et le tire tique avec un antiseptique. 

 

Étape 4 : Ensuite, surveillez la zone et assurez-vous que vous ne développez pas les symptômes cités ci-dessus.

 

 

Cinq Sur Cinq Kit Spécial Tiques Elec Tick Tire Tique Électrique

 

Vous retrouverez tous nos produits pour lutter contre les tiques sur notre sites UniversPara.com.

 

 

 

Pour résumer, on ne tire pas la tique, on la « dévisse ». On n’utilise surtout pas d’alcool ou d’éther (astuce de grand-mère) pour endormir la tique sous peine de la stresser et d’augmenter le risque d’infection.

Enfin, évitez de la tuer directement avec les doigts ou de la jeter. Vous avez la possibilité de signaler la piqûre de tique via l’application « Signalement TIQUE ». Ensuite, vous envoyez par voie postale la tique, préalablement scotchée sur un papier, en indiquant votre nom, adresse mail et la date de votre signalement. Vous participerez ainsi au programme de recherche sur les tiques et les maladies qu’elles transmettent. Plus d’informations sur le site citique.fr.

 

 

Articles associés

5 astuces pour traiter les puces dans l’habitat 

5 astuces pour traiter les puces dans l’habitat 

Qu'est ce qu'on les aime nos boules de poils... mais savez-vous qui les aiment aussi ? Les puces ! Vous savez ces insectes de couleur brun rougeâtre qui mesurent en moyenne 3 mm. Leur passe temps favori ? venir se coller au pelage de nos animaux de compagnie pour se...

Vermifuge: Le guide pour bien vermifuger son chien

Vermifuger son chien régulièrement est essentiel pour sa santé et son confort. En effet le chien peut attraper des vers, notamment au cours de ses promenades et ces derniers peuvent être la cause de nombreux troubles chez le chien. Pour prévenir au mieux ces derniers...

Pin It on Pinterest