Huile végétale de bourrache

Appartenant à la famille des Boraginacées, la bourrache ou Borago officinalis, est originaire d’Asie. L’huile végétale de bourrache possède des vertus très utiles pour la peau, les cheveux, mais également pour les troubles menstruels. À travers cet article, vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur ses propriétés fantastiques et son utilisation.

 

L’histoire de l’huile de bourrache

 

 La bourrache est utilisée depuis le Moyen Âge. À cette époque, on en vantait les vertus aphrodisiaques, diurétiques et expectorantes. Les soldats se faisaient des tisanes de bourrache pour leur donner force et courage. Encore aujourd’hui, on utilise ses fleurs ainsi que les jeunes feuilles pour parfumer les plats.

En effet, les fleurs ont un léger goût d’huître et les feuilles un goût de concombre, elles sont généralement consommées en salades et permettent d’améliorer le transit.

Cependant, à usage oral, l’huile de bourrache peut se révéler être un hépatotoxique. Il ne faut pas trop en consommer. Aujourd’hui en France, cette plante est considérée comme une “mauvaise herbe” car elle envahit nos jardins et potagers. De surcroît, elle peut mesurer entre 40 à 60 cm de haut. Sa tige est recouverte de petits poils et ses fleurs en forme d’étoile sont d’un bleu profond. Cette magnifique fleur produit des graines, qui, par pression à froid, donnent l’huile de bourrache.

 

Ses propriétés

 

Elle est riche en oméga 6 (40%) et est anti-inflammatoire, ce qui la rend intéressante car cet acide gras dit essentiel n’est pas synthétisé par notre organisme. Elle contient également des oméga 9 ( 20%), des vitamines A, D, E, K aux propriétés antioxydantes. Mais elle contient aussi des phytostérols qui améliorent la fonction barrière de la peau, activent la microcirculation et enfin, protègent des UV.

Cette huile végétale est visqueuse, de couleur jaune pâle à verdâtre, et est presque inodore. De toucher gras, elle peut être associée à d’autres huiles végétales pour accentuer sa pénétration dans la peau. Par ailleurs, comme toute huile végétale, elle sera en parfaite synergie avec les huiles essentielles pour accentuer ses bienfaits.

Sur la peau

De par sa composition riche en acide gras et en vitamines, l’huile de bourrache est recommandée pour les peaux sèches à très sèches, irritées ou sujettes à l’eczéma, psoriasis, dartres… Elle est parfaite pour hydrater, nourrir, apaiser et restaurer l’élasticité de la peau.

Les vitamines qu’elle contient sont antioxydantes et seront vos alliées pour prévenir le vieillissement de la peau et réduire les rides. Vous pouvez appliquer quelques gouttes directement sur la peau, matin et soir, à la place de votre soin hydratant quotidien. Néanmoins, son indice de comédogénicité étant de 2, elle ne sera pas conseillée aux peaux mixtes et grasses.

 

Sur les cheveux

Embellissante pour les peaux sèches, elle sera également efficace sur vos cheveux secs, fragiles et cassants. Elle apporte de la brillance et stimule la pousse des cheveux grâce à son action stimulante du cuir chevelu.

Comment utiliser l’huile de bourrache:

  • Dans les shampooings : 1 goutte d’huile végétale dans la dose de votre produit, massez, puis rincez. Cela fonctionne également pour l’après-shampooing.

  • En masque : cette application est idéale pour stimuler la pousse des cheveux. Appliquez directement sur le cuir chevelu et les longueurs (si celles-ci sont sèches ou fourchues).

Laissez poser toute la nuit puis rincez le lendemain avec votre shampooing habituel.

Petit bonus :

cette huile fonctionne également pour la pousse de vos ongles !

 

Pour le bien-être menstruel

De part sa concentration en acide linoléique (oméga 6) aux propriétés anti-inflammatoires, elle peut être utilisée par voie orale durant les cycles menstruels pour réguler toutes les gênes qui y sont liées : troubles de l’humeur, migraines, douleurs aux seins et bas ventre… Cependant, l’huile d’onagre qui est son partenaire de toujours, sera plus indiquée pour nous aider à gérer cette période qui peut être mal vécue par certaines femmes.

Précautions d’emploi de l’huile de bourrache

 

Comme dit précédemment, la bourrache peut être hépatotoxique à fortes doses. Elle sera également contre-indiquée si vous êtes sous anticoagulant, antiplaquettaires ou fluidifiants.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Nos recommandations : 

 

Articles associés

Halte aux poils incarnés !

Halte aux poils incarnés !

Les poils, un sujet souvent tabou... qu'on les aime ou pas, une chose est sure, les poils incarnés, on n'en veut pas ! Pas très esthétiques et surtout assez dérangeants, ils peuvent aussi laisser des marques disgracieuses. Alors, on est là pour ça, pour vous indiquer...

Huile Essentielle de Menthe Poivrée

Huile Essentielle de Menthe Poivrée

Dans la famille des menthes, je demande la menthe poivrée. La menthe poivrée est une plante hybride issue de la mentha aquatica (menthe aquatique) et de la mentha spicata (menthe verte). Elle est d’ailleurs la menthe la plus utilisée en phytothérapie pour ses...

Pin It on Pinterest