Le Cycle menstruel : Comprendre les règles et l’ovulation

Le cycle menstruel ou cycle féminin rythme la vie d’une femme pendant de nombreuses années. En effet, il se déclenche à l’adolescence avec la survenue des règles et se termine à la ménopause. Le cycle menstruel est une phase naturelle dans la vie d’une femme, il n’a pas la même durée chez chaque femme et ses désagréments peuvent différer en intensité.

Nous faisons le point sur les questions essentielles autour du cycle menstruel.

Qu’est-ce que le cycle menstruel ?

Le cycle menstruel est une répétition de plusieurs phases. Il commence le premier jour des règles (menstruations) et se termine le premier jour des règles suivantes. C’est un mécanisme qui prépare le corps de la femme à accueillir une grossesse, le cycle s’interrompt lors de la survenance d’une fécondation. Ce cycle est composé de 4 phases.

 

La phase menstruelle :

Cette phase dure habituellement de 3 à 7 jours et débute au premier jour des règles. Elle se caractérise par des saignements provenant de la décomposition de l’endomètre, la paroi de l’utérus. Le sang ainsi généré passe du col de l’utérus au vagin. On parle alors de saignement menstruel ou vaginal.

Le saviez vous ?

Meme si il peut paraitre important, le volume de sang moyen perdu pendant la durée des regles ne depasse pas les 60 ml environ!

 

La phase Folliculaire ou œstrogénique

Cette étape prépare à l’ovulation. En effet, l’endomètre augmente en épaisseur grâce aux œstrogènes produit par les ovaires. Dans le même temps, l’hypophyse, une glande à la base du cerveau, produit une hormone follicostimulante (FSH), qui stimule les follicules ovariens pour qu’ils grossissent. Chaque follicule contient un ou plusieurs ovules pour ainsi permettre une éventuelle grossesse. Cette phase peut être prolongée en cas de cycles longs et se termine 1 jour environ après que le taux d’œstrogènes a atteint son taux maximal.

 

La phase d’ovulation

Pendant cette période du cycle menstruel, l’augmentation d’œstrogènes provoque une pointe de l’hormone luteinisante (LH) qui est sécrétée également par l’hypophyse. Elle intervient dans la rupture du follicule pour ainsi libérer un ou des ovules : c’est l’ovulation. Cette phase se produit 11 à 16 jours avant l’arrivée des règles. L’ovule sort de l’ovaire par la trompe de Fallope et mettra 3 à 5 jours pour arriver dans l’utérus. Pendant ce temps-là, l’endomètre continue à s’épaissir. Une fois dans l’utérus, l’ovule attendra approximativement 24 heures. Enfin, si n’y a pas de fécondation, l’ovule commencera à se décomposer.

 

La phase lutéale ou post-ovulation

C’est la dernière phase du cycle menstruel et peut durer entre 10 à 20 jours. Le follicule est transformé en corps jaune qui produit de la progestérone. Cette hormone renforce la muqueuse utérine en vue d’une grossesse. Si la femme n’est pas enceinte, il y aura une baisse brutale de taux d’hormones. Cela entraine des contractions qui permettront d’évacuer l’endomètre : ce sont les règles et un nouveau cycle commence.

 

Comment calculer son cycle menstruel ?

En moyenne ; la durée du cycle menstruel est de 28 jours. Mais, cette durée varie chez chaque femme en fonction de plusieurs critères comme les facteurs génétiques, un changement de vie ou des chocs émotionnels. Il peut également varier pendant les premières années du cycle (début de la puberté) ou à la périménopause. Application OLI by CCD cycle menstruel C’est pour cela que le cycle menstruel peut durer entre 23 à 35 jours.

Exemple : si votre cycle dure 28 jours, voici comment calculer votre cycle menstruel :

  1. La phase menstruelle dure environ une semaine
  2. Puis vient la phase folliculaire qui dure entre 3 et 6 jours
  3. La phase d’ovulation se produit généralement au 14e jour
  4. La phase post-ovulation durera 14 jours.

On parlera de cycle menstruel court si celui-ci est inférieur ou égale à 21 jours et de cycle long si celui-ci est supérieur à 35 jours.

Le calendrier menstruel peut aussi vous aider à calculer votre cycle menstruel. Le laboratoire CCD a crée une application OLI by CCD dédié au calcul du cycle.

Les désagréments du cycle menstruel

Les femmes ressentent des fluctuations tant au niveau psychologique que corporel. Cela est dû aux variations hormonales pendant notre cycle.

Par exemple, lors de la dernière phase de votre cycle, vous pouvez ressentir des sautes d’humeurs, des tensions mammaires, migraines, nausées, fatigue, pertes vaginales, acné… Ces manifestations qui annoncent la venue des règles sont communément appelées les syndromes prémenstruels (SPM).

De même, durant les règles, il est courant de ressentir des douleurs au ventre ou au dos. Si ces douleurs sont trop intenses ou si les syndromes prémenstruels affectent la qualité de vie, il est important de consulter un médecin ou un gynécologue.

 

Les solutions

Que ce soit pour aider dans le cadre d’un syndrome prémenstruel difficile ou pour vivre vos règles sereinement, UniversPara vous a concocté une sélection de produits pour chaque étape de votre cycle menstruel.

 

Les règles

Il faut se l’avouer, la période des règles n’est jamais très plaisante. Les douleurs entre autres symptômes peuvent provoquer du stress chez certaines femmes.

Heureusement, plusieurs solutions s’offrent à vous :

En cas de douleurs pendant les règles, les bouillottes chaudes, des plantes comme la grande camomille et le framboisier seront vos meilleures amies.

Pour absorber le flux de sang, les tampons et les serviettes hygiéniques furent longtemps indispensables. Récemment, des alternatives à ces protections sont apparues, comme les culottes et les cups menstruelles (petite coupe en silicone). Elles sont lavables et réutilisables, idéal dans une perspective « zéro déchet » et beaucoup plus économiques.

Astuces : cups menstruelle

Pour vous aider à trouver les tampons, serviettes menstruelles et cups adaptés à vos besoins, on les choisira en fonction de son flux :

  • Léger ou début / fin de règle : normal
  • Moyen : super
  • Abondant : maxi super ou huit

Pour les culottes, il vous sufft de vous baser sur la taille habituelle de vos sous-vêtements.

 

Le syndrome prémenstruel

Comme dit précédemment, ce syndrome a des conséquences négatives sur votre qualité de vie. Il concerne une femme sur deux durant son cycle menstruel. Le gattilier est la plante idéale pour vous aider à vivre cette période plus sereinement. En effet, il aide à réguler le cycle et soulager les syndromes prémenstruels. On retrouve notamment cette plante dans la sélection de produits suivante: Gattilier cycle menstruel / syndrome premenstruel

Gattilier Bio de chez Arkopharma

Endomae Equilibre de chez Effinov

Lifegen Hormobalance de chez Biocyte

Cependant, le gattilier est contre indiqué chez les personnes qui ont souffert d’un cancer du sein, ou chez qui il existe des prédispositions familiales à ce type de cancer.

Oligobs 28 confort prémenstruel ne contient pas de Gattilier, mais du safran et du petit-houx ainsi que du magnésium pour vous aider à vivre un cycle menstruel serein.

 

 

Articles associés

Les boules Quies font leur révolution

Les boules Quies font leur révolution

Avez-vous déjà entendu parler des sourdines ? Il s'agit de ces fameuses petites boules destinées à être insérées dans le conduit auditif pour atténuer les bruits gênants. Ce sont… Les boules Quies ! Cette petite boule centenaire a évolué pour votre calme.   La...

La Post-Ménopause : vivre après la ménopause

La Post-Ménopause : vivre après la ménopause

Une fois que la ménopause est installée, on dit que la femme est en post-ménopause. Cette nouvelle étape est synonyme de changements aussi bien physiques que psychologiques. C'est l'occasion de faire une pause et de mieux comprendre ce nouveau changement dans votre...

Pin It on Pinterest